Accueil Actualités
Patrimoine

Puis-je inscrire sur mon PEA des titres de ma société non cotée ?

Publié le 22 Avril 2021 - Mis à jour le 06 Mai 2021
François Villas
Ingénieur Patrimonial BNP Paribas Banque Privée

En vue d’inciter les épargnants à diriger leurs investissements vers les entreprises, la loi Pacte est venue apporter certains assouplissements au fonctionnement du Plan d’Epargne en Actions (PEA). Cette réforme aboutit à rendre aujourd’hui, encore plus qu’hier, ce produit financier plus attractif et séduisant aux yeux des investisseurs en actions. 

A la vue de ces récentes modifications et que cela soit dans l’optique d’effectuer un simple placement en actions ou de préparer sa retraite, le PEA constitue, par son régime fiscal extrêmement favorable ou ses multiples atouts économiques et financiers, un produit financier incontournable qu’aucun investisseur en actions ne peut occulter. N’ayons pas peur des mots, le PEA constitue, aujourd’hui, l’enveloppe financière la mieux disante en terme de fiscalité.

Focus sur une question spécifique : puis-je inscrire sur mon PEA des titres de ma société non cotée ?

Oui dans certains cas …

En effet, pour être éligibles au PEA, les titres se doivent de remplir diverses conditions tenant à leur nature (actions, parts de SARL …), à la localisation du siège social de leur émetteur (Etat membre de l'Union européenne …) ainsi que, sous conditions, à des caractéristiques propres à l’imposition de ce dernier oucorrespondre, sous conditions, à des parts ou actions d'organisme de placement collectif en valeurs mobilières employant, sous conditions, plus de 75 % de leurs actifs en titres éligibles.

Aucunes conditions relatives au domaine d’activité de l’émetteur ou à son éventuelle cotation sur un Marché financier n’étant expressément reprises par le Code Monétaire et Financier, il en ressort que tous les titres de sociétés non cotées remplissant les diverses conditions exposées précédemment (BOI-RPPM-RCM-40-50-20-20 n° 100 et suivants), peuvent être inscrits sur un PEA.

L’on notera cependant que le titulaire du plan et son cercle familial élargi ne devront pas détenir ensemble, directement ou indirectement, plus de 25 % des droits dans les bénéfices de l’émetteur dont les titres figurent au plan, ou n'aient pas détenu cette participation à un moment quelconque au cours des cinq années précédant l'acquisition de ces titres dans le cadre du plan.

En pareille situation, il s’agira de relever les diverses particularités applicables à ces titres non cotés inscrits sur un PEA.

On relèvera, entre autres, une procédure particulière d’inscription des titres non cotés au sein du plan ou une absence de capitalisation des revenus en franchise d’impôt sur le revenu et de prélèvements sociaux en l’absence de retrait pour la fraction de dividendes issus de titres non cotés excédant 10 % de la valeur d’inscription de ces titres au sein du plan.


Avertissement  : cette page ne doit pas être considérée comme une sollicitation, un conseil en investissement, une recommandation ou une offre de souscrire ou de conclure une quelconque opération sur cet instrument financier et n'emporte aucun engagement contractuel de la part de BNP Paribas.

Les opinions émises dans ce document reflètent une analyse au jour de sa rédaction au regard de la réglementation en vigueur à cette date et sont donc susceptibles d’être modifiées à tout moment sans préavis.
Les investisseurs potentiels doivent comprendre les risques, les avantages et inconvénients liés à un investissement et doivent prendre une décision d’investissement seulement après avoir examiné attentivement, avec si nécessaire leurs propres conseils juridiques, financiers, fiscaux, comptables ou tout autre professionnel, la documentation règlementaire, et la compatibilité d'un investissement dans ces instruments au regard de leur propre situation financière, et ne s'en remettent pas pour cela à une entité du Groupe BNP Paribas.
L'investissement dans les produits financiers comporte des risques et notamment un risque de perte en capital, partielle ou totale, risque que vous acceptez en cas d'investissement et que vous devez être financièrement en mesure de supporter. Au regard de ces risques, tout investisseur potentiel doit disposer des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les caractéristiques et les risques liés à chaque opération.
Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.

Notre expert
François Villas
Ingénieur Patrimonial BNP Paribas Banque Privée