Accueil Actualités

À la recherche de rendements de qualité - Thèmes d'investissement actualisés à septembre 2022 #3

Publié le 15 Septembre 2022 - Mis à jour le 15 Septembre 2022
Edmund Shing
Global Chief Investment Officer at BNP Paribas Wealth Management

À la recherche de rendements de qualité

Les taux d'intérêt à court et long terme ont fortement augmenté dans la majorité des pays depuis le début de l'année. Dans le même temps, les marchés mondiaux des actions, des obligations et du crédit ont accusé des baisses à deux chiffres. Les investisseurs à long terme ont donc à leur disposition une gamme beaucoup plus variée d'actifs générateurs de revenus attractifs qu'en 2021.

Nous estimons, à l’heure actuelle, que trois domaines spécifiques offrent de la valeur à long-terme avec un risque modéré pour les investisseurs à la recherche de rendement, malgré le ralentissement de la croissance économique mondiale : i) les obligations d'entreprises investment grade américaines, ii) les actions mondiales à dividendes élevés et iii) les fonds d'infrastructures publics et privés. 

NOS RECOMMANDATIONS

Ce thème d'investissement inclut une exposition potentielle aux obligations d'entreprises, aux actions à dividendes ainsi qu'aux fonds d'infrastructures publics et privés.

Nous privilégions :

PRINCIPAUX RISQUES

Les obligations d'entreprises américaines offrent désormais des rendements alléchants

Aujourd'hui, nous identifions trois façons de générer des revenus dans le monde des entreprises. Tout d'abord, les investisseurs plus défensifs peuvent se tourner vers les obligations d'entreprises investment grade. Les spreads de crédit se sont élargis depuis le début de l'année 2022, poussant les rendements des obligations d'entreprises à des niveaux inédits depuis 2009. Nous préférons les obligations d’entreprise américaines à celles européennes, compte tenu des risques économiques plus faibles et des rendements plus élevés.

Investir dans des actions à dividendes élevés

Les investisseurs plus dynamiques peuvent envisager des actions affichant des rendements de dividende élevés. Ce facteur a sous-performé l’ensemble du marché lors de la reprise enregistrée après les planchers atteints lors de la pandémie de la COVID-19 en mars 2020. Lorsque la croissance est solide et l'inflation modeste, les dividendes ont moins d'importance, les investisseurs préférant alors investir dans des valeurs de croissance. Toutefois, en période de forte inflation, cette prédilection change. Les dividendes dépendent finalement du chiffre d’affaires et des bénéfices. Lorsque l’inflation augmente, le chiffre d’affaires tend à augmenter, parallèlement à la hausse des prix des biens et des services. Les actions à dividendes élevés soutenues par des flux de trésorerie solides devraient donc surperformer dans l'environnement macroéconomique actuel.

Nous préférons une approche basée sur des dividendes élevés et intégrant également certaines caractéristiques de qualité. Sur le long terme, cette combinaison a surperformé l’ensemble du marché et les stratégies à dividendes élevés non filtrées.

Une approche axée sur les dividendes de qualité est gagnante à long-terme

Éviter les fausses opportunités en matière de dividende. La capacité d'une entreprise à verser un dividende dépend largement de sa rentabilité actuelle. Les investisseurs seraient donc bien avisés de ne pas commettre l'erreur de se concentrer uniquement sur les distributions historiques de dividendes. L’erreur consistant à estimer le taux du dividende en fonction du dernier versement peut se révéler extrêmement coûteuse. Le rendement peut être artificiellement gonflé par la faiblesse du cours de l'action, qui peut lui-même être un indicateur de problèmes fondamentaux dans l'entreprise. Ainsi, un investisseur exclusivement axé sur les titres à haut rendement pourrait finir par voir le dividende attendu diminuer, en plus d’une baisse du cours de l'action.

C’est pourquoi nous privilégions une approche axée sur les dividendes de qualité, qui tient compte de la capacité future d’une entreprise à maintenir et augmenter ses dividendes dans le temps. Les entreprises de qualité ont tendance à générer des flux de trésorerie plus stables au fil du temps, ce qui contribue à la stabilité des distributions de dividendes.

Bien qu’il soit possible que le rendement du dividende d'une stratégie de revenu de qualité ne soit pas aussi élevé que celui d'un produit purement high yield, l'approche qualitative permet à la stratégie d'obtenir de bons résultats dans différents environnements de marché. Nous sommes convaincus que les solutions de dividendes de qualité sont un moyen intéressant d'obtenir une exposition plus défensive aux actions dans un environnement à forte inflation.

Les actifs d’infrastructures pour accroître ses revenus

Les infrastructures sont une troisième classe d'actifs à prendre en compte pour une croissance stable des revenus à long terme. Les fonds d'infrastructures comprennent une exposition diversifiée à un large éventail d'actifs générateurs de revenus réels stables, notamment les transports (autoroutes, chemins de fer, ports, aéroports), l'énergie (gazoducs et oléoducs, réseaux d'approvisionnement en électricité et en gaz), les fournisseurs d'approvisionnement en eau, les services sociaux (hôpitaux et cliniques) et la technologie/les télécommunications (pylônes de téléphonie mobile, centres de données).

Les performances à long terme des fonds d'infrastructure cotés et privés sont impressionnantes, l'indice Dow Jones Brookfield Global Infrastructure affichant un rendement annualisé de 10,8 % depuis 2003, soit une performance supérieure à celle des actions et des obligations. Compte tenu de la vigueur de la demande sous-jacente, cette tendance devrait se poursuivre.

Notre expert
Edmund Shing
Global Chief Investment Officer at BNP Paribas Wealth Management
Restez informés

Je souhaite recevoir mensuellement les actualités BNP Paribas Banque Privée sur l’investissement

Tag(s) associé(s) : Marchés financiers  -  Thèmes d'investissement 2022