Accueil Actualités
Patrimoine

Agir contre le changement climatique, principale source de motivation des entrepreneurs

Publié le 25 Février 2021 - Mis à jour le 15 Septembre 2021

Parmi les 17 objectifs de développement durable de l’ONU, les entrepreneurs du monde entier considèrent l’action contre le changement climatique comme la priorité et, dans ce domaine, ils sont les mieux armés pour contribuer à la lutte contre ce phénomène.

Ils bâtissent, développent et gèrent des entreprises, recrutent les salariés et renforcent leurs compétences, répondent aux besoins des clients, lèvent des fonds, tissent des liens, naviguent dans les méandres des réseaux et des réglementations en vigueur et pensent à tous les aspects des stratégies d’investissement. Les entrepreneurs qui ont réussi ont su anticiper les tendances et les défis en s’appuyant sur des stratégies brillantes. La durabilité est à ce titre clairement l’un des plus grands défis actuels à relever.

Dans ce contexte, dans la troisième partie du Global Entrepreneur Report récemment publié par BNP Paribas Wealth Management sur la durabilité, les entrepreneurs, et plus particulièrement les entrepreneurs européens, donnent clairement la priorité à l’action contre le changement climatique parmi les 17 objectifs de développement durable des Nations unies.

C’est en effet l’un des plus grands défis de notre époque, un défi qui ne pourra être relevé que grâce à une mobilisation internationale. Depuis l’accord de Paris de 2015 qui a vu des pays du monde entier accepter d’agir pour limiter l’augmentation de la température mondiale moyenne à moins de 2 °C au-dessus des niveaux préindustriels, cette question est au cœur des politiques nationales et des valeurs des entreprises mais également au cœur des préoccupations des citoyens du monde entier. De plus, cette question est transgénérationnelle puisqu’elle concerne non seulement le monde actuel mais aussi ce qu’il sera dans un siècle.

L’enjeu auquel est ainsi confronté le monde est complexe et, pour y répondre, des innovations et de nouvelles perspectives seront nécessaires. Une telle prise de conscience mondiale concernant un enjeu spécifique est rare et à n’en pas douter aura des répercussions sur les procédures et les habitudes du quotidien.

C’est donc dans ce domaine précis que la mentalité des  entrepreneurs peut se révéler, en mettant à profit de nouveaux modes de pensée et des innovations afin de relever ces défis et de saisir les opportunités créées par les changements profonds qui nous attendent. En effet, pour être efficace, la lutte contre le changement climatique devra impliquer des mutations profondes et des transitions sociétales et économiques majeures. La production d’énergie se détournera progressivement des combustibles fossiles, les transports deviendront électriques, l’immobilier deviendra plus propre et consommera moins d’électricité. Le nombre de secteurs confrontés à des évolutions majeures du fait de la lutte contre ce phénomène dans les 10 ou 20 prochaines années est pratiquement infini.

Par conséquent, l’innovation explose sous l’impulsion des plus grands esprits. Ces dernières années ont apporté leur lot d’idées révolutionnaires qui pourraient jouer un rôle dans la lutte contre le changement climatique grâce à un financement massif des investisseurs institutionnels prêts à financer les idées prometteuses et des gouvernements et des fondations désireux de trouver des solutions dans le sillage de l’accord de Paris.

Ces innovations sont diverses et variées. Des entreprises déploient par exemple de nouvelles technologies de capture de dioxyde de carbone afin de filtrer le CO2 dans l’air. D’autres développent et commercialisent des systèmes de refroidissement de l’air composés de nouveaux matériaux afin de réduire la consommation d’énergie des climatiseurs.

Parallèlement à cette mobilisation sans précédent à la fois des entreprises et des citoyens à l’échelle mondiale, les entrepreneurs joueront un rôle clé dans la lutte contre le changement climatique.