Accueil Actualités

La Grande Instabilité

Publié le 25 Mai 2020 - Mis à jour le 11 Août 2020

Le changement est partout : la situation des entreprises, des secteurs d’activités, des zones géographiques ou encore des marchés en témoigne. Cette volatilité nourrit le monde de l’investissement qui, sans fluctuations, ne pourrait se développer. À l’inverse, un changement trop profond, trop brutal, peut avoir des effets déstabilisants et d’importantes conséquences. Trouver un juste milieu peut représenter un défi pour l’investisseur à la recherche de rendements durables à long terme.

La pandémie mondiale de Covid-19 est un parfait exemple de cette instabilité et de la difficulté de prévoir les chocs de ce type. Cette pandémie représente un réel danger pour l’humanité, et les pouvoirs publics ont pour priorité de protéger la vie humaine tout en empêchant un effondrement économique. Il reste cependant important de conserver une vision sur le moyen/long terme.

Les analystes sont naturellement habitués à cette instabilité. Pour autant, les tendances historiques de marché à long terme ne peuvent être comparées à ce qui se passe aujourd’hui. Les facteurs sanitaires, économiques, politiques et environnementaux évoluent à une vitesse sans précédent et créent une incertitude inédite. Nous avons baptisé ce phénomène « la Grande instabilité ».

Un monde d’interconnexions qui accentuent notre fragilités

Le moindre changement dans un domaine d’investissement spécifique peut avoir des conséquences insoupçonnées sur d’autres classes d’actifs. D’un point de vue économique, la variation du prix d’une matière première peut affecter les cours de bourse ou les rendements obligataires, voire influencer la devise, la stabilité, les perspectives économiques ou la politique budgétaire d’un pays. Des chiffres d’emploi élevés ou à l’inverse des taux d’alphabétisation, des PIB ou des balances commerciales dégradés peuvent avoir des répercussions non anticipées.

Les incertitudes politiques sont légion et les prochaines échéances électorales pourraient entraîner des conséquences imprévisibles. Les États et les banques centrales du monde entier gèrent de manière différente les défis et les crises qui les affectent. Pourtant, l’influence de chaque approche va bien au-delà des réalités nationales. La réglementation va être renforcée dans de nombreux secteurs, afin de contrôler le changement ou l’encourager. Nous devrons donc nous demander, entre autre, quels secteurs et quelles entreprises seront préparés à ce durcissement et ceux et celles qui devront ajuster leur modèle économique.

Notre tendance naturelle est de vouloir améliorer nos modes de vie et nos habitudes de travail. Mais dans quelle mesure pouvons-nous assouvir cette ambition ? Cette démarche risque-t-elle d’aller à l’encontre du monde dans lequel nous vivons, à savoir une société interconnectée où le moindre changement peut avoir de multiples répercussions ? Prenons l’exemple du changement climatique. L’appétit mondial croissant pour les biens matériels et les voyages est favorable à la croissance économique mais accroît la pollution et les émissions de gaz à effet de serre. Les technologies novatrices, de plus en plus nombreuses, pourraient cependant compenser, voire inverser, la tendance.

Aborder l’imprévisible

Il est très difficile de prévoir précisément les changements à venir et quand ils pourraient intervenir. Dans quelles activités les prix vont-ils drastiquement changer ? Quels secteurs survivront ? Lesquels finiront par s’effondrer et lesquels tireront leur épingle du jeu ? Le moindre événement peut se répercuter sur de nombreux secteurs, dans de nombreuses régions, souvent sans avertissement. Les performances stables, régulières et prévisibles appartiennent au passé.

Alors qu’il devient de plus en plus difficile d’anticiper l’évolution des mécanismes de l’économie mondiale, il est plus que jamais nécessaire de faire appel à un expert pour répondre aux questions les plus pressantes. Face à l’instabilité actuelle, il est difficile de savoir où, quand et dans quoi investir.

Comment garder le cap en des temps incertains ?

Pour répondre à ces questions, il convient d’avoir l’esprit ouvert et de tenir compte de tous les facteurs et toutes les variables permettant d’identifier les opportunités d’investissement. Il est aussi nécessaire d’étudier la situation sous différents angles. Cela est d’autant plus important lorsque les variables sont clairement interconnectées et sont sources d’une aussi grande instabilité. Plus que jamais, il est aujourd’hui essentiel d’avoir une vision aussi large que possible pour examiner les enjeux, stimuler les débats via des données objectives et prendre des décisions d’investissement avisées.

Avec ce nouveau volet de notre série Investigator*, nous allons analyser en détail les principales thématiques sous-tendant cette « grande instabilité ». Grâce à nos analyses et scénarios, nous aiderons ainsi les investisseurs à composer avec cette période incertaine et nous leur apporterons les connaissances nécessaires afin qu’ils puissent prendre des décisions d’investissement les plus avisées possibles.

*Investigateur

Article extrait du site BNP Paribas Asset Management

Restez informés

Je souhaite recevoir mensuellement les actualités BNP Paribas Banque Privée sur l’investissement

Votre inscription à la newsletter

Nous vous en remercions et espérons que cette newsletter vous donnera entière satisfaction. Après avoir confirmé via le bouton ci-dessus, vous allez recevoir un mail de confirmation. La bonne réception de ce message vous assurera celle des suivants.


J’accepte que BNP Paribas, responsable de traitement, utilise mon adresse électronique ci-dessus pour m’adresser par email une fois par mois les actualités BNP Paribas Banque Privée sur l’investissement.

Vous pouvez retirer à tout moment votre consentement grâce au lien intégré dans nos communications. Votre adresse e-mail est conservée pour la durée de l’abonnement et supprimée automatiquement au bout de 2 ans à compter du dernier contact à votre initiative. Vous disposez d’un droit d’accès, de rectification, d’effacement, à la portabilité de vos données ainsi que du droit à la limitation du traitement de vos données. Vous disposez également du droit de définir des directives relatives à la conservation, l’effacement ou la communication de vos données personnelles, applicables après votre décès. Les informations sur les traitements de vos données personnelles et comment exercer vos droits figurent dans la Notice Protection des Données Personnelles [Notice_Protection_Donnees_Personnelles.pdf (mabanqueprivee.bnpparibas)]

Tag(s) associé(s) : COVID  -  Economie mondiale