Accueil Actualités
Investissement

Gamestop : Mode Options Débloqué

Publié le 14 Octobre 2021 - Mis à jour le 14 Octobre 2021
Adrien Habert
Conseil en investissements chez Portzamparc

Début 2021, « l’affaire » Gamestop suscite et réveille l’intérêt pour le mécanisme des options.

Gamestop, un cas d’investissement clivant outre-Atlantique.

Gamestop, la maison mère de Micromania, coté au Nasdaq et leader dans la distribution de jeux vidéo, était devenu la cible de plusieurs hedge funds* depuis plusieurs mois. Ces derniers, peu confiant sur les perspectives de croissance du groupe et son potentiel de développement, anticipaient ainsi une correction du titre et avaient vendu le titre à découvert*. Cette vue négative sur le titre s’opposait à celle d’investisseurs particuliers, jeunes et très attachés à l’enseigne.

Après de nombreux échanges sur des forums de discussion, tel que WallStreetBets, ces investisseurs décident de contrer la dynamique de baisse sur le titre. Mais comment faire, quelle stratégie bâtir à partir de moyens limités ?

David contre Goliath

Ces petits investisseurs particuliers ont élaboré une stratégie à base d’options *, dont l’accès s’est démocratisé ces derniers temps aux Etats-Unis grâce à l’émergence de nombreux courtiers en ligne.

Leur objectif : Contrer le mouvement baissier engendré par les vendeurs à découvert.

Leurs moyens : utiliser le mécanisme des options en achetant des calls * du titre Gamestop, c’est-à-dire des options d’achat qui permettent à son détenteur d’acquérir le titre à un prix d’exercice donné et une échéance donnée contre le paiement d’un prime. 

Le prix d’une option étant fonction du temps avant l’échéance (la valeur temps) et du prix d’exercice (la valeur intrinsèque), les investisseurs ont donc recherché des calls avec des primes faibles, comparé au prix de l’action Gamestop (proche de 18 dollars début janvier), dont les caractéristiques sont les suivantes :

Le mécanisme a fonctionné

Lorsqu’un investisseur achète un call, la contrepartie, généralement un teneur de marché, est vendeuse de cette option d’achat, et se retrouve dans l’obligation de vendre les titres au prix d’exercice si l’acheteur décide d’exercer son option.

Le teneur de marché, dont le rôle est de fournir une liquidité au marché, ne souhaite pas être exposé à l’évolution du cours de l’action sous-jacente. Il décide donc d’acheter les titres afin de couvrir sa position vendeuse de calls. Or, si le cours de l’action commence à monter, le teneur de marché doit acheter encore plus de titres pour garder un niveau de couverture équivalent...la mécanique est enclenchée.

Selon Bloomberg, 1 000 000 de calls ont été négociés le vendredi 22 janvier sur l’action Gamestop, suivi de 500 000 le lundi 25 janvier.

Le 28 janvier 2021, le cours de l’action Gamestop avait progressé de plus de 2 400% par rapport à la clôture du 12 janvier, mettant à mal nombre de hedges funds.

Ces derniers, face à l’envolée continue du cours de Gamestop, ont vu leurs appels de marges bondir et ont dû racheter leurs positions, alimentant de nouveaux la hausse du titre.

Conclusion

Dans cette divergence de point de vue qui a opposé les petits porteurs américains et des investisseurs institutionnels, le mécanisme des options a provoqué un changement de tendance radical.

Ainsi, pour un particulier avec une conviction forte sur une action, l’option d’achat est un instrument apprécié pour son effet de levier En effet, à espérance de gain identique, le capital nécessaire pour l’achat de l’option sera toujours moins élevé que l’acquisition du titre et le risque moindre (limité au montant de la prime décaissée).

Lexique

Hedge Funds : aussi appelés « fonds alternatifs », sont des fonds de placements pratiquant une gestion alternative avec comme objectif un rendement absolu quelle que soit la tendance de marché. Ils sont soumis à moins de régulations que les fonds d’investissements, les fonds de pension ou les fonds d’assurances. Il possède une liberté d'action dans le choix de leurs objectifs de placement.

Vente à découvert : consiste à vendre une action que vous ne possédez pas. Vous pariez sur la baisse du prix d’une action : si son cours baisse effectivement, vous réaliserez une plus-value. Mais si, au contraire, l’action s’apprécie, vous essuierez une perte.

Options : produit dérivé qui établit un contrat entre un acheteur et un vendeur. L'acheteur de l'option obtient le droit, et non pas l'obligation, d'acheter (call) ou de vendre (put) un actif sous-jacent à un prix fixé à l'avance (strike), pendant un temps donné ou à une date fixée.

Option d'achat (call) : contrat d'option conférant à son acheteur le droit d'acheter l'actif sous-jacent au prix d'exercice convenu, jusqu'à la date d'échéance. Une option d'achat oblige son vendeur à vendre l'actif sous-jacent au prix d'exercice convenu si l'option lui est assignée.

Option de vente (put) : contrat d'option conférant à son acheteur le droit de vendre l'actif sous-jacent au prix d'exercice convenu, jusqu'à la date d'échéance. Une option de vente oblige le vendeur à acheter l'actif sous-jacent au prix d'exercice, si l'option lui est assignée.

Appel de marge : correspond au montant que verse un investisseur pour couvrir une position acheteuse ou vendeuse sur un marché financier. Il s’agit d’un appel de fonds destiné à compléter une couverture si celle-ci devient insuffisante.

Couverture : montant requis pour couvrir les risques liés aux positions vendeur en options; ce montant est versé par l'intermédiaire adhérent à la chambre de compensation et par le client donneur d'ordre à son intermédiaire.

Notre expert
Adrien Habert
Conseil en investissements chez Portzamparc