Accueil Actualités

Entrepreneuriat durable : l’exemple de Sociaago

Publié le 01 Février 2022 - Mis à jour le 01 Février 2022

La base d’une entreprise durable est sa raison d’être. Comme le montre Sociaago, elle est déterminante pour la gouvernance et les mesures permettant d’améliorer l’impact environnemental et social.

Résumé :

Comment entreprendre de façon durable ? Évidemment, on pourrait évoquer une série d’indicateurs mesurant l’impact environnemental ou social. Mais la première étape est la raison d’être de l’entreprise, ce qu’elle pourra amener à la société.

Dans le cas de Sociaago, son objectif était de rapprocher les producteurs alimentaires de la périphérie bruxelloise avec les commerces du centre. En résumé de structurer l’approvisionnement en circuit court et en production locale de la capitale de l’Europe.

Pour ce faire, le projet porté par Manufast et Olivier Van Cauwelaert a développé une plateforme logistique spécialisée dans les services de picking. Son déménagement dans un nouvel entrepôt à Zellik lui permettra de gérer les produits frais.

Partenariats

Cette raison d’être a largement défini sa gouvernance. Sociaago n’est pas dans une logique de concurrence. Elle a ainsi adopté la forme d’une coopérative regroupant toutes les parties impliquées, y compris les consommateurs grâce à un crowdfunding.

Évidemment, ce n’est pas la forme la plus adaptée à tous les projets. Une entreprise parvenant à développer une solution plus durable sera davantage en concurrence avec les acteurs actuels. Mais Sociaago illustre l’importance des partenariats, le 17e objectif de développement durable des Nations unies. Elle collabore notamment avec Korte Keten (producteurs) ou GoodFood (commerces, restaurants) et discute avec de nombreux autres acteurs pour accélérer son développement et son impact positif.

Impact environnemental

L’empreinte environnementale est cruciale et doit être prise en compte à tous les niveaux, dès la définition de sa raison d’être. Sociaago limite ainsi ses collaborations aux producteurs et transformateurs se situant dans un périmètre de 20 km autour de Bruxelles. Elle vise aussi à améliorer son impact indirect en promouvant les producteurs bios et en conversion.

Le second volet est d’examiner l’impact environnemental des activités proprement dites et de chercher à le réduire au maximum. En tant que hub logistique, Sociaago a été particulièrement attentive aux emballages, qui sont consignés et réutilisables, et au transport. Les livraisons aux commerces bruxellois sont ainsi réalisées en vélos cargo en partenariat avec Urbike.

« L'entrepreneuriat social met l'entreprise commerciale au service du bien commun. »

Mikael Gillekens - Manager Social companies and Sustainable Business Retail

Insertion sociale

Le troisième volet d’une entreprise durable est l’impact social. Sociaago y est particulièrement attentive et sous-traite la préparation des commandes à l’entreprise de travail adapté Manufast. Grâce à son développement, Sociaago prévoit de quasiment quintupler ses effectifs pour atteindre vingt personnes avec un handicap et cinq en réinsertion (article 60) après trois ans.

Plus largement, l'entrepreneuriat social met l'entreprise commerciale au service du bien commun. Que cela soit la société dans son ensemble ou les collaborateurs. Ce qui repose avant tout sur un échange de bonnes pratiques auquel BNP Paribas Fortis est particulièrement attentif grâce à ses services d’accompagnement et de réseautage.

Les opinions exprimées sur ce site sont celles des auteurs et ne représentent pas nécessairement la position de BNP Paribas Wealth Management.

Tag(s) associé(s) : Investissement durable  -  ISR