Accueil Actualités
Actualités BNP Paribas Banque Privée

BNP Paribas et le tennis, un échange durable

Publié le 10 Août 2020 - Mis à jour le 10 Août 2020

Depuis 47 ans, BNP Paribas est le partenaire numéro un du tennis mondial, un sport dont il partage les valeurs d’engagement.

C’est en exerçant son métier de banquier, que BNP Paribas est devenu le partenaire du tennis en France. « En 1973, la Banque, à l’époque BNP, tenait le compte de la Fédération française de tennis (FFT) et, à ce titre, a financé la construction des loges du central de Roland-Garros », raconte Vincent-Baptiste Closon, directeur du Sponsoring du groupe BNP Paribas. En retour, BNP apparaît sur les bâches vertes de fond de court, marquant ainsi les débuts du sponsoring pour le Groupe d’un des plus grands événements sportifs au monde. Pour l’anecdote, c’est sur ces bâches que la marque BNP Paribas, qui fête ses 20 ans cette année, a été mise en valeur auprès du public pour la première fois à l’occasion de Roland-Garros 2000.

En parallèle de Roland-Garros, et forte de son ancrage territorial, la présence de la Banque dans le tennis s’est opérée à travers l’implication quotidienne des agences auprès des clubs locaux. Puis à l’international après la fusion entre BNP et Paribas. Le tennis a contribué à l’accroissement de la notoriété de la marque BNP Paribas dans le monde puisque de là sont nés ses partenariats à Indian Wells, Rome, Monte-Carlo ou encore avec la Coupe Davis (jusqu’en 2019), la Fed Cup ou 20 fédérations internationales. Aujourd’hui, BNP Paribas est le premier partenaire au monde de tous les tennis : professionnel, amateur, féminin, masculin, handisport, valide…
« Au fil de ces 47 ans d’accompagnement s’est tissée une relation de fidélité et de proximité à l’image de ce que la Banque fait tous les jours avec ses clients », souligne Vincent-Baptiste Closon. Une relation clients complétée depuis 2011 avec la plate-forme digitale d’interaction et d’information « We Are Tennis », qui rassemble plus de deux millions de passionnés de la petite balle jaune. Mais aussi avec la « We Are Tennis Fan Academy », « une communauté de fans qui animent les stades et courts de tennis afin de vivre une nouvelle expérience comme supporter », explique Vincent-Baptiste Closon.

Team BNP Paribas Jeunes Talents réunie à Roland-Garros

Enfin, la présence de BNP Paribas dans le tennis se prolonge par un volet engagement car, pour Vincent-Baptiste Closon, « donner un sens à notre partenariat est essentiel et peut avoir un rôle sociétal ». La Banque soutient depuis 2001 l’association « Fête le mur » de Yannick Noah, qui accompagne dans la pratique du tennis des enfants issus de quartiers prioritaires. À ce titre, les gains de la vente d’objets issus de matériaux recyclés du court n°1 de Roland-Garros lui ont été reversés, par exemple. En 2018 ont été lancés des « Teams BNP Paribas Jeunes Talents ». En partenariat avec la FFT et parrainés par Jo-Wilfried Tsonga en France, les frères McEnroe aux États-Unis, ou encore en Italie et même en Afrique du Sud, ces projets aident plus de 100 jeunes (dont 20 en France) à construire leur carrière tant d’un point de vue sportif que personnel. De même, la Banque est aussi aux côtés de joueurs qui, comme Félix Auger-Aliassime, associent performances et engagement personnel. Grâce au projet #FAAPointsForChange, pour chaque point gagné cette saison, il donne 5 $ et BNP Paribas abonde de 15 $. Une somme qui financera le programme EduChange mis en place par l’ONG CARE pour l’éducation et la protection des enfants au Togo. Autant dire que tous les points comptent.

Article issu de la lettre patrimoniale n°72 du mois d'avril 2020